C'est confirmé, Félix Wazekwa livrera son concert à l'Adidas Arena le 1er juin 2024

C'est confirmé, Félix Wazekwa livrera son concert à l'Adidas Arena le 1er juin 2024

Le samedi 1er juin 2024, l'artiste musicien congolais basé à Kinshasa Félix Wazekwa livrera son concert à l'Adidas Arena dans la soirée.

Il est l'un des artistes spectaculaires de la RDC et du continent africain. Il acquiert une réputation d'un excellent chorégraphe imitant parfois Michael Jackson avec les pas de Ndombolo. Il s'agit de Félix Wazekwa S'Grave qui affronte Adidas Arena, l'une des salles du moment plus fréquentées à Paris (France) depuis son inauguration le 11 avril dernier pour les concerts. 

Accompagné de son groupe musical Cultur'A Pays Vie, Félix Wazekwa livrera son concert à l'Adidas Arena dans la soirée du samedi 1er juin 2024. Contre vents et marées, Mokuwa Bongo confirme son concert live à Paris. Il sera alors le deuxième artiste congolais venu de Kinshasa à y livrer un concert après Ferré Gola Le Padre qui a fait le Double Adidas Arena les 20 et 21 avril 2024. "C'est le Congo qui gagne" dit-on.

Les invités de marque

Celui qui se fait appeler "Monstre d'amour" est toujours ouvert à ses collègues artistes. Les artistes Roga Roga, Djuna Djanana et Aimelia Lias sont parmi les invités de marque de Félix Wazekwa pour son concert à l’Adidas Aréna. "Il s'agira d'un spectacle de qualité" avertit Félix Wazekwa.

Félix Wazekwa, 62 ans d'âge, un artiste, musicien et parolier congolais. Surnommé: S'Grave (Sagesse Grave), Monstre d'amour, Mokuwa Bongo (L'os du cerveau), Le Miran, Monsieur Google, Cas oyo benga nzembo, est à la fois chanteur, danseur, compositeur, producteur, chorégraphe, parolier et écrivain basé à Kinshasa où l'ambiance musicale ne lui a pas échappé dès son jeune âge. Il commence l’apprentissage de la musique en 1982 et 1983, dans le groupe Kin-Verso issu de la commune de Matete. Cet artiste n'est pas nouveau à Paris. En 1985, il se rend en Europe pour ses études et suit des cours de sciences économiques à Paris. En 2008, il joue un méga concert à l'olympia.

Connu pour ses collaborations avec Papa Wemba, celui-ci lui suggère en 1993 de chanter ses propres textes. Il commencera en 1995 une carrière solo marquée par une rivalité avec Koffi Olomidé, qui se réconcilient récemment. En 2001, après des critiques acerbes de la part d'un public conquis par le rythme du ndombolo, il sort son 5ème album "Signature" qui va lui donner un souffle sur la scène congolaise et prend place parmi les artistes de cette variété de la musique congolaise.

Étant parolier, il introduit l’idée du « verbe » dans la chanson : le verbe est un aphorisme, une réflexion propre à l'artiste qu'il lance dans la chanson en lieu et place de se référer à un proverbe déjà existant. Il a une riche discographie avec une dizaine d'albums : Tetragramme, YHWH (1995), Pauvres, mais… (1997), Bonjour Monsieur (1998), Sponsor (1999), Signature (2001), Yo nani ? (2002), Et après... (2004), Faux mutu moko boye (2005), Que demande le peuple ? (2008), Mémoire ya Nzambe (2010), Adamu na Eva (2013), I love you (2015) et Article 23 (2020). Il a aussi plusieurs singles et maxi-singles : Mosapi Liboso (2006), La chèvre de Monsieur Seguin (2009), Haut les mains (2011), Miliki (2021), Épaisseur (2022) et Egogo (2024).

Il est habitué à des spectacles, son tout récent est celui de mois d'août 2023 au stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa. Rendez-vous est bel et bien confirmé pour ce samedi 1er juin 2024 à l'Adidas Arena avec l'un des artistes spectaculaires de la RDC et du continent africain.

Adjuvant KRIBIOS-KAUTA


Lire la suite